Quels sont les 5 meilleurs fromages de Normandie ?

Il existe une quarantaine de fromages fabriqués en Normandie et 4 d’entre eux bénéficient des labels AOC/AOP (Appellation d’Origine Contrôlée/ Protégée). Le nom de certains de ces fromages est aussi celui de villes et villages normands. Ces fromages possèdent tous une fabrication et une histoire différente. Découvrez notre sélection des 5 meilleurs fromages de Normandie.

Il existe une quarantaine de fromages fabriqués en Normandie et 4 d’entre eux bénéficient des labels AOC/AOP (Appellation d’Origine Contrôlée/ Protégée). Le nom de certains de ces fromages est aussi celui de villes et villages normands. Ces fromages possèdent tous une fabrication et une histoire différente. Découvrez notre sélection des 5 meilleurs fromages de Normandie.

Le camembert

Commençons cette liste de fromages normands par un des plus célèbres, le camembert de Normandie. Dès 1983, il obtient le label AOC puis en 1996 l’AOP. Il tient son nom du village de Camembert dans l’Orne. Ce fromage au lait cru de vache possède une croûte fleurie et une pâte molle. Le cahier des charges de la fabrication du camembert est très strict. En effet, seul les départements de l’Orne, de la Manche, de l’Eure et du Calvados peuvent produire ce fromage. Affiné à cœur, la pâte du camembert, lisse et souple, offre une jolie couleur ivoire à jaune clair. Sa saveur est douce et lactée. Elle s'affirme davantage lorsque le fromage est plus affiné en proposant un goût franc et plus fruité.

camembert de normandie

Le neufchâtel

Ce fromage normand en forme de cœur au lait cru de vache présente une croûte fleurie et une pâte molle. C’est un des fromages normands les plus anciens et il doit son nom à sa ville d’origine, Neufchâtel en Bray. Ce fromage, devenu AOC dès 1969 et AOP en 1996, offre une pâte souple et onctueuse. Sa zone de production AOP se limite à une trentaine de km autour de Neufchâtel. Son affinage est de 10 jours minimum, il délivre alors en bouche des arômes de lait frais et de crème qui deviennent de plus en plus prononcés avec le temps. Pour apprécier sa pleine saveur, il faut le déguster du mois de mars au mois de novembre.

neufchatel fromage normand

Le livarot

Labellisé AOC et AOP, en 1975 et 1996, ce fromage est reconnaissable à sa croûte lavée, légèrement poisseuse et ridée, mais aussi et surtout à sa forme cylindrique et aux laîches (roseaux naturels) qui l'entourent. Sa pâte de couleur jaune foncé offre un goût un peu salé, fondant, aux notes lactées et animales. Ce fromage normand au lait de vache dégage de puissants arômes. Affiné 21 jours minimum, il se consomme une grande partie de l’année, de mars à décembre.

livarot fromage normand

Le pont-l'evêque

Le nom de cet autre fromage normand AOC/AOP (1972/1996) vient de la ville de Pont-l’Évêque située en Normandie. Il est fabriqué à partir d’un lait de vache cru, thermisé ou pasteurisé. Il fait partie de la famille des fromages à pâte molle à croûte fleurie et lavée. De forme carrée ou rectangulaire, il se déguste du mois d’avril à décembre. Affiné 18 jours minimum, le pont-l’évêque a une odeur assez prononcée, mais il est doux en bouche avec des arômes variés (végétaux, fumés, lactiques).

pont leveque fromage

Le pavé d'auge

Ce fromage, comme son nom l’indique, est fabriqué dans le pays d’Auge en Normandie. Il est également fabriqué avec du lait de vache cru, thermisé ou pasteurisé. De forme carrée, il possède une pâte molle et une croûte lavée et fine, qui porte les traces des grilles sur lesquelles il repose durant son affinage. Affiné de 2 à 4 mois, le pavé d’Auge dégage une odeur de champignons ou de cave tandis qu’en bouche, son goût est typique du bon lait chaud de la ferme. Son goût plutôt corsé vient de son affinage plus long. La meilleure période pour le déguster est de mars à novembre.

pave d'auge fromage